Les sucres et sucrants naturels

img

ON EN PARLE !

“Le temps sur nos cheveux jette du sucre en poudre.”

“A la Saint-Luc la betterave devient sucre.”

“Le bon miel est plus sucré que le sucre.”

“Le rire sucre les larmes.”

 

POURQUOI PRIVILÉGIER DES SUCRES BIO ?

Dans les rayons bio, on trouve une grande variété de sucres qui présentent des avantages par rapport au sucre blanc :

  • Des goûts différents grâce aux saveurs typées des fruits, fleurs ou plantes dont ils proviennent.
  • Des apports nutritionnels plus intéressants : les sucres non raffinés (ou très peu) et les sucrants naturels conservent les minéraux, vitamines et parfois les fibres de la plante d’origine.

Ils sont aussi moins caloriques que le sucre blanc, puisqu’ils contiennent environ 20 % d’eau.

  • Une teneur plus élevée en fructose qu’en saccharose qui permet de diminuer la quantité utilisée sans perdre l’intensité du goût sucré.

 

LES DIFFÉRENTS SUCRES BIO ET LEURS CARACTÉRISTIQUES 

Le sucre blanc est sur liste noire, car il qui favorise les caries, et comme le sucre blanc est hyper raffiné, il a perdu ses qualités nutritionnelles.

Avec un apport variant de 300 à 400 kcal pour 100 g, et une capacité à passer rapidement dans le sang pour être assimilé par l’organisme, le sucre est une source d’énergie rapide.

Le sucre doit être consommé avec modération, car il n’est pas indispensable au bon fonctionnement de notre corps, mais contribue au plaisir gustatif.

 

 

LES FRUITS SÉCHÉS BIO

Les fruits séchés bio ont l’avantage de n’avoir subi aucun traitement après récolte.

Les fruits sont récoltés à pleine maturité et contiennent alors plus de 80 % d’eau. Imaginez le concentré nutritif d’un fruit après séchage : jusqu’à cinq fois plus d’énergie ! Ils sont aussi réputés pour leur grande richesse en fibres. Les fruits secs apportent oligo-éléments, minéraux et vitamines et offrent des sucres variés, facilement assimilables par l’organisme. Ils contiennent en moyenne 250 à 350 kcal pour 100g.

Les fruits secs peuvent être consommés tels quels, ou en compote, et ils peuvent aussi servir d’édulcorants dans des préparations telles que les flancs, les crèmes, les gâteaux… Les fruits secs peuvent aussi être incorporés dans des recettes à base de légumes ou de céréales, qu’ils rendent plus sucrés : abricots secs, pruneaux, ou châtaignes séchées, cuits avec des céréales comme le riz, le millet, le boulgour ou avec des légumes comme le chou et l’oignon.