C’est quoi les féculents ?

Les féculents sont des aliments d’origine végétale, contenant une forte proportion d’amidon ou plus généralement des glucides complexes. Il peut s’agir de parties de plantes non transformées (graines, fruits, tubercules, racines, tiges) ou de produits dérivés de l’industrie agro-alimentaire (farine, fécule, pâtes alimentaires,…).

 

LES DIFFERENTS TYPES DE FECULENTS BIO ET L’EQUILIBRE NUTRITIONNEL

  • Les céréales et les farines complètes

La plupart des céréales et des produits céréaliers, sont consommés après un « raffinage », c’est-à-dire après l’élimination de l’enveloppe et du germe des grains. Or, ces justement ces parties qui contiennent de nombreux minéraux, oligo-éléments, vitamines, et bien sûr une grande quantité de fibres.

L’enveloppe du grain des céréales concentre également les résidus de produits chimiques utilisés pendant la culture. D’où l’importance de privilégier des produits complets ou semi-complets d’origine biologique.

D’un point de vue nutritionnel, il est recommandé de consommer des farines semi-complètes, car elles sont plus riches en éléments nutritifs que les farines blanches, et moins irritantes pour le système digestif, que les farines complètes.

 

  • La pomme de terre et la patate douce

L’intérêt de consommer des pommes de terre et des patates douces bio est qu’on peut les manger avec la peau pour conserver les vitamines (sans consommer de résidus de pesticides, puisque c’est bio!).

Riche en vitamine A et B6, en cuivre et en manganèse, la patate douce s’adapte à la plupart des recettes de pommes de terre.

Le savais-tu? La chair de la patate douce, nettement plus sucrée que celle de la pomme de terre, permet d’en faire des entremets, de la marmelade, des biscuits, des gâteaux et une multitude de desserts.

 

  •  Le pain, de préférence complet, et au levain

Le pain au levain, c’est du pain comme on le préparait autrefois et ce, depuis des millénaires. Le levain, c’est une pâte fermentée qui est rajoutée dans un mélange de farine, d’eau et de sel, point de départ de la pâte à pain. Les bactéries du levain contribuent à dégrader le gluten, lors de la fermentation de la pâte à pain. C’est pourquoi il se digère mieux.

La conservation des pains au levain est plus longue que celle du pain fabriqué à base de levure industrielle. L’acidité du levain ralentit en effet le rancissement.

De plus, les boulangers utilisent des farines plus ou moins complètes, riches en fibres et en sels minéraux. Certains ont même opté pour des farines anciennes, moins riches en gluten que les farines modernes.

 

  •  Les légumes secs

Nutritifs et économiques, les légumes secs (ou légumineuses) méritent d’être mieux connus : haricots rouges, blancs ou noirs, pois cassés, pois chiches, lentilles vertes, brunes, blondes, corail… Les légumes secs sont des végétaux qui offrent une grande diversité de couleurs, de textures et de saveurs.

En plat principal ou en accompagnement, en houmous tartiné sur des toasts pour l’apéritif, en purée, en soupe, en salade, en galettes, en beignets, voire en dessert… mangez des légumineuses ! En plus d’être riches en protéines, les légumes secs apportent aussi fibres, minéraux et ce sont des glucides lents, qui repoussent la sensation de faim.

A noter : D’autres aliments comme la châtaigne, le panais… sont aussi source de féculents.